Organisation Métier Produits Trading Forex Services

Salles de marchés

Vers le menu MARCHESImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Quels sont les différents métiers et fonctions que l'on peut trouver dans une salle de marchés ?

Une salle des Marchés, c'est quoi?

C'est un lieu qui regroupe différents services spécialisés permettant aux Banques d'intervenir sur les Marchés de capitaux internationaux.

Ce lieu possède bien d'autres noms : Dealing Room, Trésorerie/Change, antre, cage aux fauves, etc.

La Salle des Marchés, cependant, ne constitue que l'un des trois pôles qui « font » une banque de marché :

  • Le Front-Office : négociation.
  • Le Middle-Office : risques, résultats.
  • Le Back-Office : saisies, contrôles.

Le Front-Office

C'est très souvent une des « vitrines » de la Banque.

Un Front-Office se doit en effet d'être à la pointe du progrès technique tant en ce qui concerne les communications, que la gestion des flux d'information ou encore les différents systèmes informatiques.

C'est ici que travaillent les Cambistes. Ils sont généralement regroupés par activité.

  • On trouvera ainsi les Cambistes de Marchés (Traders) eux-mêmes parfois spécialisés par type de Marché: Comptant, Terme, Trésorerie, Options, Swap de taux, FRA's, par type d'échéance : court terme, long terme.
  • On trouvera également les Cambistes clientèle (Sales ou Dealers) dont le rôle est de développer la vente de produits et/ou de stratégies auprès de la clientèle de la Banque.

Comme beaucoup de métiers spécialisés, le langage employé est technique et à forte connotation Anglo-Saxonne.

Ceci tient au fait que l'Anglais est (plus ou moins) compris par la quasi totalité des Cambistes et aussi parce que cette langue a l'avantage d'exprimer en peu de mot (voir 1 seul mot) l'équivalent d'une phrase dans la langue de Molière.

Notons pour l'anecdote que le Français a longtemps été la langue officielle des Cambistes.

Le Front-Office dispose également d'un autre secteur dit « de support » :

  • Analystes économiques, chargés d'établir des prévisions.
  • Ingénieurs financiers, chargés de mettre en place de nouveaux produits commerciaux, de développer des outils de cotation ou de simulation.
  • Informaticiens dédiés, chargés de veiller au bon fonctionnement des logiciels spécifiques ainsi que de leur bonne interconnection avec les systèmes d'informations de la Banque. Ils assurent également une veille technologique.

Le Middle-Office

Il s'agit du domaine le plus jeune puisqu'il est apparu dans les années 90.

Le Middle-Office a 2 fonctions essentielles :

  • Rapprocher les résultats bruts sur transaction, des résultats comptables obtenus après injection des opérations dans le système d'information.
  • Assurer le suivi des risques : contrepartie, taux, change, liquidité.

Le domaine a acquis une certaine importance et nécessite de fortes compétences car il s'agit à la fois de discuter avec les cambistes mais aussi de mettre en place (voir de développer) des outils de suivi des risques et de savoir en interpréter les résultats.

Le Back-Office

C'est le secteur administratif de la Salle des Marchés.

C'est ici que l'on effectue les paiements induits par les opérations citées plus haut. Ces paiements peuvent être de type clientèle (en compte) ou de type interbancaire (SWIFT, TARGET). On y vérifie également la bonne réception des versements.

On y comptabilise les opérations et dans bon nombre d'établissements on y détermine les différentes positions (change et trésorerie).

Le Back-Office peut également avoir des actions de contrôle : utilisation des lignes de crédit, réglementation des changes, etc.

C'est dire l'importance d'un bon Back-Office dans le fonctionnement d'une Salle des Marchés. Il n'y a, pour s'en convaincre, qu'à imaginer les conséquences d'une erreur de paiement.

Organisation de la salle des Marchés

Le schéma ci-dessous a pour but de présenter de façon simplifiée, la structure d'une Salle des Marchés moderne.

Cette représentation est théorique et n'inclut pas les particularités d'organisation propre à chaque établissement financier. Par exemple, pour des structures plus modestes, la différenciation entre Cambiste Marchés et Cambiste Clientèle peut être moins marquée, voir inexistante.

Pour plus d'explications, cliquez sur les puces rouges ou faites défiler la page pour consulter le tableau.

L'organisation de la Salle des Marchés

Toutes les liaisons représentées ici sont à double sens. En effet, les Banques s'appellent entres elles pour des demandes de cotation, le client appelle sa Banque pour passer ses ordres mais sera également tenu au courant de certaines opportunités, les Cambistes consultent les pages d'information mais certaines Banques fournissent également des informations au réseau, etc., etc.

Acteur Fonction/Détails
1 Les clients à accès direct Ils peuvent traiter directement avec les Cambistes clientèle (sales ou dealers).
2 Les chargés de clientèle Ils transmettent les ordres de leurs clients aux Cambistes Marchés (traders).
3 Les autres services de la Banque La Bourse étrangère, par exemple.
4 Les outils d'information Les Cambistes ont accès sur leur poste de travail aux informations financières en temps réel à partir de différentes agences spécialisées.
5 Les outils informatiques et le support De puissants outils informatiques permettent des calculs (pricer) et/ou l'accès aux informations internes telles que les positions, les encours sur un client, etc.
Une fonction Support peut également être assurée (analyse, simulation, etc.)
6 Les contreparties Bancaires ou assimilées Banques, établissements financiers, entreprises non Bancaires admises au marché monétaire (Assurances, Caisses de retraite, Sociétés de Bourses, etc.).
7 Les moyens de communications Ils sont composés, pour le moment, du téléphone, du télex ou du Reuter dealing (réseau transactionnel privé, à l'échelle mondiale reliant les Banques), parfois le satellite. Internet commence à investir ce domaine.
8 Les Société d'Investissement Courtiers (ex courtiers de Banques) ils servent d'intermédiaires pour les transactions entre Banques. Ils sont apparus pour la première fois à Londres (brokers) vers 1740.
9 Le Middle-Office et
le Back-Office
Le Middle-Office assure le suivi des risques et détermine les résultats.
Le Back-Office assure de façon plus ou moins étendue la gestion des opérations traitées par les Cambistes.
Dans certains établissements, ces deux secteurs peuvent être regroupés en un seul.

Explications du Schéma.

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
MARCHES
BANQUES
MONNAIES

 

Hit-Parade des sites francophones