Organisation Métier Produits Trading Forex Services

Organisation

Vers le menu MARCHESImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Lorsque l'homme de Neanderthal a échangé sa peau d'ours... Comment ? ça fait remonter un peu loin? Bon, d'accord. On va essayer de faire plus court.

La théorie de l'évolution

Depuis une trentaine d'années, les marchés de capitaux ont connu de profonds changements qui ont eu pour origine d'importants déséquilibres économiques (choc pétrolier entre autres) et un endettement excessif des pays en voie de développement.

Mondialisation

Les différents intervenants sont perpétuellement en quête de financements ou de placements bénéficiant de conditions optimales.

Ils ont donc tout naturellement cherché à étendre leurs activités au niveau international.

Dérèglementation

La mondialisation évoquée ci-dessus a entraîné la réduction progressive des obstacles entravant la libre circulation des capitaux dans le monde.

Dans certains pays, ces contraintes ont tout simplement disparu. C'est notamment ce qui s'est passé en France avec la suppression du contrôle des changes.

Globalisation

Tous ces bouleversements ont contraint les autorités monétaires de différents pays à réorganiser leur marché financier en le décloisonnant pour tendre vers un marché unifié couvrant toutes les échéances, du jour le jour au très long terme et utilisant tous les instruments mis à disposition des opérateurs (futures, options, swaps de taux, etc.).

Tout le monde s'accorde pour dire que cette mutation a commencé aux états-Unis dans les années 1970 notamment à cause d'un important déficit budgétaire.

L'abolition de certaines contraintes et la création de nouveaux produits ont eu pour effet de pousser plusieurs pays industrialisés à libéraliser leurs marchés financiers. On a parlé alors de déréglementation.

La France a elle aussi connue cette période mais plus tard que d'autres (après notamment, le Japon et l'Angleterre).

Conscient de son retard qui le mettait à l'écart des autres grandes places financières, Paris a réagit afin de remplacer une certaine rigidité et un encadrement strict par la simple loi du marché et de la concurrence.

Conclusion

Ces évolutions qui peuvent être passées inaperçues pour le profane ont entraîné de profondes mutations au niveau des banques.

Ces changements ont été « confirmés » avec la loi de modernisation des activités financières élaborée en 1996.

Mais ceci est également vrai au niveau de l'organisation interne des banques. En effet sur ce dernier point, les changements ont été accompagnés et certainement amplifiés avec la généralisation des outils informatiques (calculs, suivi, communication).

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
MARCHES
BANQUES
MONNAIES

 

Hit-Parade des sites francophones