Organisation Métier Produits Forum Forex Trading Forex Services

Swaps de taux

Vers le menu SWAPSImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Qui dit swap dit échange de dettes. Le swap de taux consiste à échanger 2 dettes de nature différente libellées dans la même devise.

Pourquoi ?

Imaginons une Banque ayant accordé une avance en USD pour une durée de 2 ans à un client. La Banque souhaite se refinancer. Si elle cherche à se couvrir à l'aide d'un emprunt classique, elle va se heurter à différents problèmes:

En effet, si entre établissements bancaires, il est courant d'obtenir des autorisations jusqu'à un an, il faut savoir qu'au delà, les limites ont tendance a être inversement proportionnelles à la durée. De plus pour la Banque qui accorde une autorisation, la qualité de l'emprunteur doit être clairement établie (d'où l'importance des agences de notation).

Un même établissement peut donc disposer d'une limite confortable jusqu'à un an et n'avoir aucune limite au delà. Dans ces conditions, il est tentant de transformer sa dette à long terme en dette à court terme. L'une des utilisations du swap de taux est donc de permettre à des établissements ne disposant pas d'un « standing » suffisant l'accès à des marchés qui autrement leur resteraient interdits.

Le swap de taux consiste donc à échanger à dates fixes un flux d'intérêts basé sur un taux fixe contre un flux d'intérêts basés sur un taux variable. Ceci explique que l'on parle également de swap d'intérêts. Ces flux sont libellés dans la même devise et calculés d'après un capital appelé montant notionnel. Comme pour les FRA's, le capital n'est jamais échangé.

  • Remarque :
    • Un taux variable est un taux dont la valeur peut évoluer durant la vie d'une opération. Le taux est valable pour une période déterminée. A l'issue de celle-ci, il prend la valeur constaté sur le marché de référence selon les termes du contrat.
    • Un taux fixe est un taux qui reste constant pour toute la durée d'une opération.

C'est ce dernier point qui intervient notamment dans la possibilité pour une Banque d'obtenir une limite au delà d'un an. En effet, l'engagement pour un montant notionnel donné, n'imputera les utilisations que pour une fraction (variable selon les établissements). De ce fait, une limite même modeste permettra à l'emprunteur de mettre en place ce type d'opération.

Le Swap Classique

Comme pour toutes les opérations de Marchés, la terminologie se doit d'être extrêmement précise.

Ainsi, on ne parle pas de prêteur ou d'emprunteur mais plutôt de payeur ou de receveur.

  • être payeur du swap de taux signifie payer le taux fixe et recevoir le taux flottant, c'est à dire emprunter à un taux fixe et prêter à un taux variable.
  • être receveur du swap de taux signifie recevoir le taux fixe et payer le taux flottant, c'est à dire prêter à un taux fixe et emprunter à un taux variable.

Il est possible d'établir 3 combinaisons selon les types de taux :

  1. Taux fixe contre taux fixe.
  2. Taux fixe contre taux variable.
  3. Taux variable contre taux variable (voir basis swap).

On détaillera ci-dessous les caractéristiques d'un swap taux fixe contre taux variable.

Certains renseignements sont indispensables à la mise en place de ce type d'opération.

  • Devise et montant de l'opération (montant notionnel).
  • Taux de l'opération (taux fixe).
  • Durée de l'opération (généralement au delà d'un an bien que l'on trouve également des durées inférieures).
  • Périodicité de paiement des intérêts à taux fixe : généralement, pour les eurodevises, à chaque anniversaire annuel.
  • Base de calcul des intérêts à taux fixe.
  • Taux variable de référence : LIBOR 3 mois, EURIBOR 6 mois.
  • Périodicité de paiement des intérêts à taux variable : 6 mois, 3 mois voir un mois.
  • Base de calcul des intérêts du taux variable.
Devise Taux fixe Taux variable
USD Exact/360 Exact/360
EUR Bond Exact/360
CHF Bond Exact/360
GBP Exact/365 Exact/365
JPY Exact/365 Exact/360
CAD Bond Exact/365

Exemple de bases de calcul des intérêts.

Le jour de la mise en place de l'opération, on constatera le taux de référence qui sera utilisé pour calculer le 1er versement d'intérêts (à taux variable donc) qui sera versé à la première échéance « variable ». A noter que les échéances (fixes et variables) n'ont pas en principe la même périodicité.

En reprenant notre exemple, nous sommes, sur le marché, payeur du taux fixe (donc receveur du taux variable) sur la base d'un 2 ans contre 6 mois.

Les flux ont les caractéristiques suivantes:

  • Pas d'échange de capital à la mise en place.
  • Flux d'intérêts référencés dans la même devise.
  • Pas d'échange de capital à l'échéance.

Exemple

Supposition : Nous sommes fin juillet 1999 et la « courbe » des taux est telle que ci-dessous:

3 mois 6 mois 1 an 2 an
5 - 5 1/8 5 1/16 - 3/16 5 1/4 - 3/8 5 3/8 - 1/2

Compte tenu de cette courbe et écartant la possibilité de hausse des taux, nous nous plaçons vendeur du taux fixe donc acheteur du taux flottant, contre LIBOR 6 mois à 5,45 pour un montant de 25 millions d'USD.

  • Ceci équivaut à dire je cherche à prêter à taux fixe 2 ans contre un emprunt à taux variable sur la base du LIBOR USD 6 mois.
  • On peut également dire je suis receveur du fixe (sous-entendu des intérêts) et payeur du flottant sur la base du LIBOR 6 mois.

Grâce à nos nombreux contacts, une contrepartie est vite trouvée !!

Il est donc convenu que le contrat sera mis en place du 31/071999 au 31/07/2001.

Les dates de paiement des intérêts basés sur le taux fixe seront

  • le 31/07/2000 (période du 31/07/1999 au 31/07/2000).
  • le 31/07/2001 (période du 31/07/2000 au 31/07/2001).

Les dates de paiement des intérêts basés sur le taux variable seront

  • le 31/01/2000 (période du 31/07/1999 au 31/01/2000).
  • le 31/07/2000 (période du 31/01/2000 au 31/07/2000).
  • le 31/01/2001 (période du 31/07/2000 au 31/01/2001).
  • le 31/07/2001 (période du 31/01/2001 au 31/07/2001).

Notre contrepartie sera « payeuse du taux fixe ». Nous serons « payeur du taux flottant » sur la base du LIBOR 6 mois constaté 2 jours ouvrés avant le départ de la période. Un premier LIBOR sera donc constaté le jour de la mise en place de notre opération.

Visualisons les différentes étapes sous forme de graphe.

Le sens des flux est vu de notre coté (receveur du fixe, payeur du flottant).

Etapes d'un swap de taux fixe contre variable

Sauf indication contraire, les taux en devise sont généralement du type intérêts annuels, ceci explique la fréquence des flux basés sur ce type de taux.

Nous constatons qu'à aucun moment le capital n'est échangé. Celui-ci ne constitue qu'un montant nominal destiné à servir de base de calcul pour déterminer les montants d'intérêts.

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
CHANGE
TRESORERIE
SWAPS
FUTURES
OPTIONS

 

Hit-Parade des sites francophones