Organisation Métier Produits Forum Forex Trading Forex Services

Stratégies

Vers le menu OPTIONSImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Où l'on se dit qu'il ne s'agit pas seulement de décider si l'option sera exercée ou pas.

Sauf indication contraire, les stratégies détaillées ci-dessous peuvent s'appliquer aussi bien aux options de change qu'aux options de taux. Néanmoins, 2 stratégies particulières - le cap et le floor - ne s'appliquent qu'aux produits de taux et les swaptions sont des options sur swaps de taux d'intérêts.

Stratégies sur la volatilité

Le straddle

Le straddle correspond à l'achat simultané d'un call et d'un put de même prix d'exercice, de même échéance et de même nominal. Pour un straddle « de change », le prix d'exercice couramment choisi est égal au prix du change à terme. On parle d'ATMF (at the money forward).

L'acheteur de straddle anticipe une forte variation de cours indépendamment du sens de celle-ci. Cette variation doit être suffisamment importante pour lui permettre le paiement des 2 primes et si possible l'exercice d'une des options.

Achat d'un straddle

A contrario, le vendeur de straddle table sur une stabilité des cours par rapport aux 2 prix d'exercice afin de lui permettre de conserver au moins une partie des primes touchées initialement. Dans ce cas, les figures ci-dessus sont inversées.

Le strangle

Le strangle correspond également à l'achat simultané d'un call et d'un put de même échéance et de même nominal mais à des prix d'exercice différents. De plus ces prix seront out of the money afin de minimiser le montant des primes à payer. Par contre l'écart de volatilité devra être plus important pour permettre le remboursement des primes.

L'acheteur de straddle anticipe un marché très volatil indépendamment du sens de celle-ci.

Achat d'un strangle

Inversement, le vendeur de strangle espère une baisse de volatilité permettant de rester dans la fourchette de gain.

Le butterfly

Le butterfly (papillon) correspond à l'achat d'un strangle et à la vente simultané d'un straddle de même échéance et de même nominal (ou inversement).

L'acheteur de butterfly espère une certaine stabilité des prix alors que le vendeur croit à des mouvements importants.

Le condor

Le condor correspond à l'achat d'un strangle et à la vente simultané d'un autre strangle de même échéance et de même nominal mais avec des prix d'exercice différents (pour un condor de change, le strangle aura des prix d'exercice plus proches du cours à terme que ceux du strangle).

L'acheteur de condor croit à une certain stabilité des prix.

Le seagull

Le seagull (goéland) correspond à l'achat d'un call (d'un put) spread et à la vente simultané d'un put (d'un call) de même échéance et de même nominal (ou inversement). Habituellement on s'arrange pour que la prime reçue compense la prime payée : on parle de prime zéro.

Le seagull peut par exemple être utilisé pour profiter d'une hausse de prix du sous-jacent sans avoir à payer de prime.

Stratégies sur le prix

Le call/put spread

Le call/put spread correspond à l'achat d'une option (call ou put) de prix d'exercice Pe1 associé à la vente d'une option de même sens (call ou put) de prix d'exercice Pe2. Pour un call spread, on a Pe2 > Pe1 et pour un put spread, on a Pe2 < Pe1).

Le profit est obtenu lors de l'appréciation du sous-jacent avec une perte égale au maximum à la prime payée.

Le collar

Le collar correspond à l'achat d'une option (call ou put) associé à la vente d'une option de sens contraire (put ou call). Ce type d'option est également appelée terme synthétique.

Collar (Achat de Call + Vente de Put)

Bien entendu un collar du type achat de put + vente de call est tout à fait possible.

Ce type de stratégie est insensible aux variations de volatilité.

Strip et strap

Stratégie consistant à acheter un plus grand nombre de call que de put (prévision de hausse - strap) ou un plus grand nombre de put que de call (prévision de baisse - strip).

Stratégies spécifiques aux options de taux

Cap et floor

Bien que n'étant pas à proprement parler des options, les caps et floors sont généralement rangés dans la même catégorie. Ces produits jouent en effet le même rôle, à savoir une garantie de taux plafond (cap) ou plancher (floor). Ils s'appliquent essentiellement aux opérations de trésorerie.

Les exemples précédents s'appuient sur des couvertures de durées relativement courtes. Pour les instruments de trésorerie à moyen ou long terme, ces stratégies semblent peu réalisables, c'est pourquoi ont été mis en place les contrats de Caps et de Floors.

  • L'acheteur d'un cap est assuré que le taux flottant d'un emprunt ne dépassera pas un certain taux (taux plafond).
  • L'acheteur d'un floor est assuré que le taux flottant d'un prêt ne descendra pas en dessous d'un certain taux (taux plancher).

Le taux plancher ou le taux plafond correspondent au prix d'exercice du cap ou du floor.

L'acheteur du cap ou d'un floor doit, comme pour les options, payer une prime.

En contrepartie, le vendeur s'engage à payer à l'acheteur un différentiel de taux entre le prix d'exercice et le taux du marché (en général un taux de référence classique : Libor, Euribor, etc.).

Prenons un exemple pour illustrer notre propos:

  • Un client ayant besoin de liquidités sur une période de 5 ans souhaite effectuer un emprunt.
  • Afin de profiter d'une éventuelle baisse des taux court terme, il souhaite mettre en place des emprunts à 1 an renouvelables.
  • Le premier emprunt est réalisé à 3,50%.
  • Craignant une hausse des taux pour les périodes suivantes, notre client met en place un cap à 3,75% (taux plafond).
  • Si pour les périodes suivantes, les taux montent effectivement, notre client touchera le différentiel entre le taux du marché à un an et le prix d'exercice du cap.

Cap 5 ans contre 1 an

Bien entendu le raisonnement ci-dessus s'applique de manière identique pour l'achat d'un floor (garantie de taux plancher).

Stratégies spécifiques aux options sur swaps de taux

Swaption

Pour ce produit, l'acheteur détient le droit (toujours contre paiement d'une prime au vendeur) de payer ou de recevoir le taux fixe.

On distingue le droit de payer le taux fixe et de recevoir le taux variable : swaption payeuse, du droit de recevoir le taux fixe et de payer le taux variable : swaption receveuse.

Lors de la mise en place de ce produit, on définira séparément les caractéristiques de l'option et du swap de taux sous-jacent.

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
CHANGE
TRESORERIE
SWAPS
FUTURES
OPTIONS

 

Hit-Parade des sites francophones