Organisation Métier Produits Trading Forex Services

Marché des changes

Vers le menu MARCHESImprimer cette pageTélécharger un chapitre

Les Banques Centrales

Les Banques Centrales sont amenées à intervenir sur le marché des changes pour mener à bien la politique monétaire : stabiliser les cours, ralentir l'inflation, etc.

Elles peuvent soit intervenir directement mais alors leur action est connue et son efficacité peut en être amoindrie, soit intervenir par l'intermédiaire d'autre banques « commerciales ».

Les Banques et autres institutions financières

Les banques qui interviennent sur le marché des changes le font pour 2 raisons :

  • Pour exécuter les ordres de leurs clients.
  • Pour leur propre compte en essayant d'anticiper les variations de cours ou de taux.

et accessoirement pour les plus importantes pour déboucler les opérations qui leur ont été confiées par les Banques Centrales.

On trouve dans la catégorie des autres institutions financières, les filiales financières ou bancaires de groupes industriels.

Très souvent ces filiales ont pour mission d'assurer la fonction de banquier pour le groupe. L'exemple le plus souvent cité, mais ce n'est pas le seul, est Renault Finance (à Lausanne).

Les entreprises multinationales

Les entreprises interviennent sur le marché des changes par l'intermédiaire de leur(s) banquier(s).

Les entreprises plus importantes et notamment les multinationales disposent de leurs propres salles de marchés (gestion de trésorerie au niveau groupe, intervention sur les marchés à terme des marchandises, etc.) en fonction de leur activité.

Elles sont néanmoins tenues d'intervenir sur la marché par l'intermédiaire d'un établissement financier ce qui a poussé les plus importantes d'entre elles à créer leur propre « banque » (voir point ci-dessus).

Les investisseurs institutionnels

Familièrement surnommés les « zinzins », ils sont composés des caisses de retraite, compagnies d'assurance, fonds de pension, Sicav et FCP.

Comme leur nom l'indique, ils sont structurellement prêteurs.

Les intermédiaires

Il s'agit de ceux que l'on appelaient autrefois les Courtiers et qui après avoir connu d'autres dénominations (Agent des Marchés Interbancaires) se nomment actuellement Entreprises d'Investissement.

En France, ils ne peuvent se porter contrepartie et interviennent à 2 niveaux :

  • Pour diffuser des prix et des informations.
  • Pour trouver des contreparties.

Il n'est pas obligatoire pour une banque de traiter par l'intermédiaire d'un « courtier ». Celui-ci cependant possède un rôle non négligeable en terme de diffusion de l'information.

Il a également un devoir de confidentialité et ne dévoile en principe le nom d'une contrepartie qu'au tout dernier moment. A ce stade, l'opération est conclue sauf problème de limite.

A noter que les Entreprises d'investissement / courtiers disposent d'un organisme professionnel : l'AFEI (Association Française des Entreprises d'Investissement - http://www.afei.com/)

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
MARCHES
BANQUES
MONNAIES

 

Hit-Parade des sites francophones