Organisation Métier Produits Forum Forex Trading Forex Services

Analyse fondamentale

Vers le menu ANALYSEImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Quels sont les formats standards de diffusion des informations financières sur Internet ?

Le langage XML

Le développement d'Internet n'a pas laissé de marbre les ingénieurs informaticiens des salles de marchés et surtout des fournisseurs d'informations financières.

En effet, outre sa souplesse, Internet est aujourd'hui capable grâce à des langages structurés de véhiculer des messages sur instruments financiers.

Le langage XML (eXtensible Markup Language) a été initié par le W3C (World Wide Web Consortium) qui est l'organisme définissant les recommandations pour les technologies du Web.

Schématiquement, le langage XML (eXtensible Markup Language) présente l'avantage de pouvoir dissocier le contenu (les données) du contenant.

XML permet de décrire plus finement, plus rigoureusement et plus facilement le contenu informationnel et la structure hiérarchique d'un document, tout en permettant sa libre circulation (et interprétation) par toutes les machines du Web.

La caractéristique la plus frappante du XML est la possibilité de définir des balises permettant une identification rapide du contenu, par exemple <TAUX> ou <COURS> et suppriment toute ambiguïté sur la donnée recherchée.

Et comment sont-elles interprétées par notre bon vieux navigateur ? Tout simplement grâce à un ensemble de déclarations regroupées au sein d'un document baptisé DTD pour Document Type Declaration (ou Déclaration de Document Type in french).

Les protocoles financiers s'appuyant sur XML

La capacité du XML à représenter une large variété d'informations le place au premier plan pour les applications en finance.

Des protocoles financiers spécifiques se développent donc en s'appuyant sur les normes XML. On peut citer FiXML, FpML, FinXML ou encore XBRL.

FIX est l'un des premiers protocoles financiers à avoir été adopté par un grand nombre d'acteurs du monde de la finance (essentiellement aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne).

L'une des particularités du protocole FIX est de permettre à ceux qui l'ont implémenté de communiquer au travers de messages standards avec un nombre illimité d'interlocuteurs.

FpML pour Financial products Markup Language qui a été développé pour tenir compte de l'importance grandissante des produits dérivés que FIX ne peut traiter à cause de la compléxité de modélisation de certains instruments. FpML s'applique pour le moment aux instruments dérivés de change et de taux.

FinXML a été lancé par la société INTEGRAL (fournisseur de solutions Internet pour des applications financières). Ce protocole a pour ambition de permettre la description de tous les instruments et types de transactions existants sur les marchés de capitaux.

XBRL a été créé dans un souci de modernisation des systèmes d'informations financières liée à l'arrivée des normes IAS.

Ce protocole a pour ambition de devenir le langage standard de l'information comptable et financière. Il est conçu pour faciliter la préparation des comptes et doit permettre de présenter les informations financières et comptables sous différents formats.

La mise au point de ces protocoles répond à différentes préoccupations :

  • Automatisation des tâches : transaction, confirmation, paiement. L'adoption d'un tel protocole permettrait de limiter les interventions manuelles et de réduire ainsi les risques opérationnels.
  • Intégration de systèmes : l'intégration de systèmes représente aujourd'hui une part importante des budgets informatiques notamment à cause des coûts de développement et de maintenance des interfaces.
  • élargissement du nombre d'acteurs : grâce à l'utilisation d'Internet, le coût des transactions sera réduit et le nombre d'acteurs sera étendu ce qui assurera la liquidité des marchés.

Internet a donc permis, grâce à une approche « informatique » de définir différents formats permettant de présenter les informations financières. Il reste maintenant à définir LE standard.

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
CAMBISTES
ANALYSE
RISQUES

 

Hit-Parade des sites francophones