Organisation Métier Produits Forum Forex Trading Forex Services

Dépôt en blanc

Vers le menu TRESORERIEImprimer cette pageTélécharger un chapitre
Il est à la trésorerie classique ce que le change à terme est au change comptant.

Principes de base

Il peut arriver pour une entreprise d'avoir connaissance d'un décalage de trésorerie futur. Par exemple une sortie de capitaux dans 3 mois pour une durée de 3 mois. Elle peut réagir de 2 façons: 

  1. Elle prévoit une baisse des taux et pense donc pouvoir se refinancer à des conditions plus intéressantes qu'actuellement. 
  2. Elle prévoit une hausse des taux et souhaiterait donc arrêter dès à présent son coût de refinancement.

Plus en détail

Ce client appelle sa Banque préférée (c'est à dire nous) et nous demande un prix sur une avance (nous prêtons) de 3 mois dans 3 mois.

Les données du Marché sont les suivantes:

  • Txc : Taux à 3 mois : 3,125
  • Njc : durée de la période courte, 90 jours.
  • Txl : Taux à 6 mois 3,25
  • Njl : durée de la période longue, 182 jours).

Pour couvrir l'opération client, nous allons effectuer 2 opérations de trésorerie en sens inverse. En effet nous allons emprunter à 6 mois afin de couvrir la future avance, puis prêter à 3 mois les capitaux dont nous n'avons pas l'utilisation.

Pour simplifier, posons dl = Njl / 36000, dc = Njc / 36000, da = dl - dc.

Le schéma ci-dessous présente l'opération d'origine et sa couverture:

Terme contre terme

On a Ca = C ( 1 + Txc.dc ) et Ca ( 1 + Txa.da ) = C ( 1 + Txl.dl ).

D'où C = Ca / ( 1 + Txc.dc ).

Et Ca ( 1 + Txa.da ) = ( Ca / ( 1 + Txc.dc ) ) . ( 1 + Txl.dl )

Alors 1 + Txa.da = ( 1 + Txl.dl ) / ( 1 + Txc.dc )

Après transformation et simplification, on obtient
Txa = ( Txl.dl - Txc.dc ) / ( da ( 1 + Txc.dc)).

Avec notre exemple:
Taux de l'avance = 3,3461.

Il convient de noter que cette pratique bien que réalisable, peut être avantageusement remplacée par de nouveaux produits (par exemple les FRA's). En effet, le terme contre terme présente l'inconvénient d'être relativement lourd à mettre en place, de consommer des lignes d'autorisation et de peser sur le bilan de la Banque. Néanmoins le principe du terme contre terme est toujours utilisé dans certains types d'arbitrages (dépôt contre FRA's par exemple).

Pour calculer un terme contre terme, voyez le menu Calculs financiers

Haut de page Haut de page

RECHERCHE
CHANGE
TRESORERIE
SWAPS
FUTURES
OPTIONS

 

Hit-Parade des sites francophones